Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

mardi 19 novembre 2013

Petits meurtres chez ces gens-là de Dulle Griet

17 novembre 2011. L'architecte Arnaud Vandenbroeck quitte la prison de Lantin au terme de quinze ans de réclusion, pour un inceste qu'il a toujours contesté.
18 novembre. Serge Zwanze, ex-inspecteur de police de Bruxelles, aujourd'hui en pleine déroute, se recueille devant la tombe de sa femme. Il ne s'est jamais remis de sa mort. Accidentelle ?
19 novembre. L'inspecteur Lilas Klaus, jeune flic rebelle, est investie de l'enquête sur l'assassinat du juge Lannoye, celui-là même qui a envoyé Vandenbroeck en prison.

Il faudra sept jours et quatre cadavres de plus pour que les inspecteurs Klaus et Zwanze trouvent le fin mot de cette histoire belge et ténébreuse, entre imbroglio familial, crimes en série et piste maçonnique, le tout sur fond de crise entre Flamands et Wallons.
Bienve
nue chez les Belges !


Avis d'un membre du club Rouletabille (Pierre M.) :

Autant le dire tout de suite l'intrigue de ce roman ne présente qu'un intérêt limité. Sans être mauvaise, elle met en scène une galerie de personnages relativement stéréotypés et pas tous intéressants. Les motivations profondes des personnages principaux restent floues, pour le lecteur comme pour les personnages eux-mêmes. Si vous voulez absolument savoir quel cheminement psychologique a amené la fille d'Arnaud à l'accusé, inutile de lire le livre vous ne le saurez pas.
Le récit est malgré tout bien conduit, mais le final est très décevant.
Non, le véritable intérêt de ce livre, est la délicieuse description de la Belgique, de son histoire, de sa société. C'est simple, on a l'impression d'y être.
Note : 12/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire