Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le vendredi 24 novembre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 20h30.

mardi 19 novembre 2013

7 jours de Deon Meyer

Benny Griessel, déjà rencontré dans Le Pic du diable et 13 Heures, est un flic atypique dans le paysage du roman policier. Alcoolique, certes (comme plus d'un confrère fictionnel), mais sincèrement cramponné à son nouveau vœu de sobriété, et fragilisé par la piètre opinion qu'il a de lui même. Déchiré entre les échecs de sa vie privée et son exceptionnelle conscience professionnelle, Griessel est ici confronté à un ultimatum : un mystérieux imprécateur menace, dans des mails délirants, de tuer un policier par jour tant que le meurtrier de la jeune et belle avocate d'affaires Hanneke Sloet n'aura pas été arrêté. Et il met aussitôt sa menace à exécution. Le problème est que l'enquête préliminaire n'a rien donné : ni indice, ni mobile, ni suspect (ou à peine...). Griessel devra donc repartir de zéro. A l'arrière-plan, se dessine bientôt un paysage urbain d'intérêts politiques et financiers, de compromission et de corruption, qui ouvre bien des perspectives. Jusqu'au surprenant coup de théâtre final.
Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel W.) :
Afrique du Sud - Le Cap. On aurait aimé avoir plus de description de l'environnement pour ceux qui n'y sont jamais allés, ou du moins suffisamment pour se plonger dans le milieu de l'enquête.
On comprend bien que ce livre n'a pas été écrit en français vu la qualité de la traduction. De là à lire du Zoulou, Khosa, ou Affrkaans malgré le glossaire en fin d'ouvrage...
Mais un peu de vie locale aurait aidé à faire passer ce pavé. J'ai du mal à accrocher et même pas du tout car je lâche l'affaire à la page 200... pas de plaisir à lire.
Un inspecteur alcoolique qui se soigne (encore un), une ex et des grands enfants, une maîtresse qui évolue dans le showbiz mais qui, elle, replonge dans l'alcool... une histoire de tueur qui menace par e-mail mais qui ne fait que blesser des policiers et enfin le meurtre classé, d'une avocate qui évoluait dans la haute finance et les magouilles, qui refait surface.
D'autres pourront peut-être aimer.
Note : 7/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire