Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

jeudi 28 novembre 2013

Ecrit en lettres de sang de Sharon Bolton

A Londres, soir du 31 août. En regagnant sa voiture, la jeune policière Lacey Flint découvre une femme lacérée de coups de couteau, qui finira par mourir dans ses bras. Quelques heures plus tard, une journaliste reçoit une étrange lettre anonyme rappelant celles qu'envoyait Jack l'Eventreur aux journaux. Lorsqu'un deuxième meurtre a lieu, les ressemblances ne font plus aucun doute pour Lacey : l'assassin utilise le même mode opératoire et frappe les mêmes jours de l'année que son maître à penser. Mais pourquoi s'acharner sur des mères au foyer sans lien entre elles ? Tandis que l'enquête avance, des pans du passé de Lacey refont surface et semblent la relier au tueur. Cela n'échappe pas au commandant Joesbury, qui exaspère la jeune femme au plus haut point, l'attire, et la soupçonne aussi.

Avis d'un membre du club Rouletabille (Sylvie D.) :


A Londres, une jeune femme policière découvre, en retournant à sa voiture, une femme en sang qui meure dans ses bras. La femme a été éventrée et la carotide tranchée. C'est le premier de plusieurs meurtres.
La suite des événements l'amène à comparer les meurtres à ceux de Jack l'éventreur. D'autant que dans sa jeunesse, elle s'est passionnée pour ce personnage. Elle connaît le nom des victimes, les dates des meurtres et la façon dont elles sont mortes. Elle est donc détachée de son commissariat pour intégrer l'équipe en charge de l'enquête.

Entre les paragraphes, son insérés des petits paragraphes nous relatant des faits s'étant passé onze ans plus tôt, sans que l'on puisse les relier à l'histoire actuelle. 

De plus, le comportement de cette policière devient de plus en plus étrange. 
Ce n'est vraiment qu'à la fin du livre que l'on voit tous ces morceaux de puzzle s'imbriquer. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire