Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le vendredi 29 juin, à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 20h30, pour un petit apéro de fin d'année.

mercredi 4 février 2015

L'assassin de la Nationale 7 de Michèle Barrière

Début septembre 1929. Adrien Savoisy, fils de Quentin, né en 1900, est enquêteur gastronomique occasionnel pour le Michelin.  Il est aussi un grand amateur de voitures de luxe et c'est au volant de sa toute nouvelle Delage 28S qu'il prend la Nationale 7 direction Antibes pour aller y tester tous les nouveaux hôtels de luxe . Dès sa première étape, à Saulieu, Adrien est témoin de la mort d’un obèse au restaurant « La Côte d’or ». Puis d’un accident de voiture suspect à Nuits-Saint-Georges. A Mâcon, un cuisinier trouvera la mort dans d’horribles conditions.
Il n’est pas le seul témoin. Un petit groupe hétéroclite de voyageurs suit le même chemin que lui. Dont Curnonsky, le célèbre critique culinaire.  Adrien va mener l’enquête entre gratin d’écrevisses, poularde de Bresse truffée et île flottante aux pralines roses...


Avis d'un membre du club Rouletabille (Maryse W.) :


C’est un policier gastronomique. Donc on y apprend des noms de plats, de vins tout en parcourant le trajet de la nationale 7 du Nord au Sud.
Adrien, missionné par le guide Michelin, doit faire la critique d’un hôtel à Antibes.
De la bouffe, encore de la bouffe !!!!!!!
L’intrigue policière est très plate ; c’est roman indigeste qui n’est pas à la hauteur de ses plats et ce, malgré l’écriture légère.
Décevant .   


Note : 7/20

Avis d'un membre du club Rouletabille (Laurence F.) :

Peut être qualifié de "policier de gare", intrigue simple, voir fade, agrémentée de descriptions de la vie épicurienne et insouciante du milieu aisé de l'entre-deux guerres.
Répétitif.

Note : 8/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire