Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le vendredi 29 juin, à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 20h30, pour un petit apéro de fin d'année.

jeudi 29 janvier 2015

Confiance aveugle de C.J. Lyons

Sarah Durandt sait que l'assassin est mort. Elle l'a vu recevoir l'injection. Et pourtant, elle n'est pas apaisée : jamais il n'a voulu lui révéler où se trouvaient les corps de son mari et de son fils, qu'il lui a arrachés deux ans plus tôt.
De retour chez elle, dans les monts Adirondacks, elle s'engage dans une quête désespérée pour le moindre indice. Toutefois, la vérité qu'elle découvre la glace d'effroi. Peut-être ont-ils exécuté le mauvais coupable. Peut-être le véritable meurtrier est-il toujours en liberté. Et prêt à tuer de nouveau.


Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel W.) :

Sarah a perdu son mari et son fils. Leur assassin refuse de dire où sont passés les corps et les derniers espoirs de Sarah s'envolent le jour de l'exécution de ce dernier. Elle est anéantie mais ne perd pas l'espoir de les retrouver pour autant...
Deux ans ont passés et elle continue de chercher ce qui a bien pu se passer le jour de la disparition de Josh et de Sam, au grand damne d'Alan, son avocat, qui souhaite l'épouser et la faire revivre... ou pas...
Contre son gré, elle se retrouve au cœur d'un complot, avec protection ou disparition de témoins, quasi seule contre le reste du monde. A qui va-t-elle pouvoir faire confiance pour mener son    enquête ? 
C’est un peu tiré par les cheveux avec en prime un mafieux psychopathe au possible.
On a même parfois du  mal à se représenter les situations quelque peu tarabiscotées, du mal à comprendre qui fait quoi ou qui dit quoi.
C’est tout ? Non,  car en plus, on est dans un village retiré de 500 âmes près d’une région montagneuse. On ne peut malheureusement rien s’imaginer d’autre ; on ne vit pas au rythme du village à part la dizaine de personnages qui pour la plupart n’en sont pas originaires. Aucune description du cadre, de l’ambiance, Un village fantôme ? Cela aurait pu se passer dans n’importe quel coin retiré ; on aurait pu donner comme titre « Seuls au monde »
Mais au fait ça se passe aux Etats-Unis puisqu'il y a une exécution et une « fliquette » du FBI….

L’auteur est passé à côté de son roman. Dommage.

Note : 12/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire