Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

mardi 23 février 2016

Les ombres de la famille de Hélène Amalric

Camille, après une carrière de trader rémunératrice mais guère satisfaisante sur le plan humain, a fondé avec son jeune frère Benjamin Génea Dantès, un cabinet de recherches généalogiques. Leur objectif ? Aider les autres, ceux qui viennent leur apporter des bribes de leur passé, qui veulent remonter le temps pour élucider des questions, surmonter le poids des secrets de famille... Pourtant habituée aux requêtes parfois étranges de ses clients, celle de Lucienne Lamblé, l'héritière très âgée d'une des plus grosses fortunes industrielles françaises, met la jeune femme mal à l'aise. 
Aux dires de la milliardaire, sa fille Marie-Jeanne est tombée sous la coupe d'une sorte de gourou sulfureux ... Mère et fille sont fâchées, au point que Lucienne Lamblé veut retrouver la trace d'un neveu disparu pour lui léguer une partie de sa fortune. Celui-ci, Marcel Arbogaste, a rompu tous liens avec la famille à la fin des années 60... Alors que Camille effectue une visite à Porz-Gwint, l'ancien manoir de famille près de Morlaix, Marie-Jeanne Lamblé-Thoreau est assassinée sur les lieux. 
Retrouver Marcel devient alors impératif... Cet assassinat aurait-il un rapport avec les recherches qu'entamait la généalogiste dans les archives familiales? Ici, la petite histoire des destinées familiales croise la grande Histoire, celle des secrets enfouis de la Seconde Guerre Mondiale, dont les conséquences ricochent de façon dramatique jusqu'à aujourd'hui.


Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel E.):

Camille Dantès, généalogiste de profession, commence des recherches sur une personne disparue…
Puis survient un meurtre…
A la lecture de la 4eme de couverture, j’ai eu un peu peur que ce ne soit très psychologique, et puis, même si il n’y a pas effectivement énormément d’action, j’ai retrouvé tous les bons ingrédients d’un roman d’enquête avec indices, pistes et rebondissements…
Rien ne manque.
Tout est parfaitement agencé et organisé.
Pas de temps mort, pas de clichés, pas de final en queue de poisson où on a la sensation que l’auteur était en mal d’imagination…
Bien au contraire.
Hélène Almaric maîtrise l’art de raconter une histoire et chaque chapitre nous offre son lot d’énigmes et de découvertes. Cette Camille qui devrait être enfermée dans sa tour d’ivoire à compulser de vieux papiers - ce qui dans l’imaginaire collectif, est le lot commun de tous généalogistes - nous distille ses interrogations et ses doutes sur l’Histoire… car la petite histoire des destinées familiales croise la grande Histoire, celle des secrets enfouis de la Seconde Guerre Mondiale, dont les conséquences ricochent de façon dramatique jusqu'à aujourd'hui.
En nous faisant entrer dans les secrets de la famille Lamblé-Arbogaste, l’auteure évoque le passé douloureux de la Bretagne occupée, de l’influence des autonomistes bretons et de la collaboration de certains d’entre eux avec l’occupant.
Vite lu, bien fait, à conseiller sans restriction aucune !

Note : 17/20


Avis d'un membre du club Rouletabille (Simone H.) :

Ennuyeux et superficiel.

Note : 12/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire