Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

jeudi 6 février 2014

Pyromanie de Bruce Desilva

Liam Mulligan est un journaliste de la vieille école. A Providence, Rhode Island, il connaît tout le monde : les prêtres et les prostituées, les flics et les voyous, les politiques et les mafieux (souvent les mêmes). Quand les maisons du quartier populaire où il a grandi se mettent à brûler les unes après les autres, il laisse tomber les sujets sur lesquels il bossait pour la feuille de chou locale et commence sa propre enquête. 
Question d'éthique professionnelle. En plus de ça, la police semble un peu trop pressée de classer l'affaire pour être honnête. Et puis Mulligan ne se résigne pas à voir le terrain de jeu de son enfance partir en fumée. A une époque où "investigation" est devenu un gros mot, sa hiérarchie le colle au tri des dépêches d'agences. Menacé, tabassé, il se retrouve bientôt en haut de la liste des suspects. 
Pour couronner le tout, la mafia pose un contrat sur sa tête. Portrait au vitriol d'une petite ville et d'un non moins petit Etat, réputés pour l'impéritie et la corruption de leurs dirigeants, Pyromanie s'inscrit dans la grande tradition du noir. Les jurés des prix qui l'ont couronné ne s'y sont pas trompés.


Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel W.) :

Rhode Island.
Un polar journalistique. Même si l'auteur a été encensé par Michael Connelly, il n'en reste pas moins que c'est un polar pour américains et pour les amateurs de Baseball. Si on ne possède pas les codes de ce sport, on se retrouve avec des pages entières dans lesquelles on n'y comprend pas grand-chose avec, en plus, des joueurs parfaitement inconnus. C'est comme si un Amerlock lisait un polar français dans lequel on ne parle que de rugby, citant des clubs et des gloires nationales actuelles et passées...

Ceci étant, Liam Mulligan est un journaliste de la vieille école, dont les méthodes évoquent le temps passé de la grande presse d'investigation, l'époque de l'inspecteur Marlowe. De plus, il est entouré de jolies femmes. Dommage qu'il soit autant passionné par le Baseball. Ça gâche un peu le plaisir. Heureusement qu'il écoute de la bonne musique...

Note : 12/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire