Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le vendredi 29 juin, à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 20h30, pour un petit apéro de fin d'année.

vendredi 28 février 2014

Le poil de la bête de Heinrich Steinfest

Anna Gemini est une blonde discrète, mère célibataire, devenue tueuse à gages pour assurer une vie confortable à son fils Carl, adolescent handicapé dont elle ne se sépare jamais. Mère poule et tueuse freelance : Anna allie les deux sans états d âme inutiles. Deux principes cependant lui tiennent à cœur : elle part toujours en mission avec son fils, et ses victimes doivent acquitter elles-mêmes, d'une façon ou d'une autre, le prix de leur élimination. Après avoir éliminé un diplomate norvégien, à la demande de l'épouse de celui-ci, elle tombe sur le détective privé Markus Cheng, Autrichien exilé à Copenhague mais mandaté par le gouvernement norvégien pour enquêter sur le meurtre.
Markus Cheng est l'incarnation du flegme viennois : émotions maîtrisées et distance critique. Autrichien pur jus malgré un physique de Chinois, traversé en permanence par des états d'âme divers et variés, il a perdu sa femme et un bras au cours d enquêtes précédentes, et ne regrette d'ailleurs ni l'un ni l'autre. Il forme un couple incongru avec son vieux chien, Oreillard, devenu incontinent, qui passe son temps à dormir et n'a jamais fait peur à personne. Petit à petit, Cheng s'enfonce dans cette enquête en forme de sables mouvants, où tout le monde se connaît et court après le même Graal : la formule secrète de la première Eau de Cologne (4711), qui serait un élixir de vie éternelle.


Avis d'un membre du club Rouletabille (Simone H.) :

Ca part dans tous les sens.
Digressions sans intérêt pendant des pages, et qui font perdre le cours d'une histoire complètement loufoque d'ailleurs.

Note : 8/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire