Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

jeudi 6 février 2014

Fiançailles de Chloé Hooper

Venue d'Angleterre, Liese Campbell travaille dans une agence immobilière à Melbourne. Afin de rembourser ses dettes, elle a pris l'habitude de retrouver Alexander, un riche homme d'affaires, dans des appartements en location, pour s'adonner à des jeux érotiques rémunérés. Alexander ne sait rien du double jeu de Liese, qui commence quant à elle à éprouver un certain malaise par rapport au rôle qu'elle s'est façonné, qui l'oblige à mythifier son passé et à redoubler de prudence. Résolue à quitter l'Australie, elle accepte toutefois la proposition d'Alexander de passer un week-end dans sa grande propriété au milieu du bush. Mais rien ne se passera comme elle l'avait imaginé...

Avis d'un membre du club Rouletabille (Maryse W.) :

Pas de cadavre. Ce n'est pas un thriller à proprement parler. Cela tire plutôt vers le conte pervers, entre fantasme et destruction. C'est un roman qui sort des sentiers battus. 
L'histoire tient en quelques mots.
Autrefois architecte à Londres où elle a accumulé un certain nombre de dettes, Liese Campbell vit à présent à Melbourne, travaillant pour son oncle agent immobilier.
Elle fait la rencontre d'Alexander, riche propriétaire terrien qui cherche un appartement. Au fil de leurs rendez-vous, Liese et Alexander entament une liaison rémunérée, l'occasion idéale pour Liese de rembourser ses dettes et quitter l'Australie. Elle bascule dans un jeu trouble qui, ne lui en déplaise, ressemble à de la prostitution.
Juste avant son départ, Alexander lui propose une coquette somme d'argent en échange d'un week-end passé avec lui dans sa ferme du bush.
Autant dire que Liese est loin de soupçonner ce qui l'attend... Et pourtant... les choses ne vont pas se dérouler comme prévu.

extrait :
Un froid glacial m'envahit. Je l'avais invité dans ma pièce la plus intime. Une fois dedans, il s'était emparé de mon fantasme et l'avait complètement désarticulé.
Jusqu'à ce que, par le plus grand, le plus improbable des hasards, je comprenne que je m'étais échouée dans un endroit froid, humide, inconnu.
J'étais dans la pièce qui se trouvait à l'intérieur de sa tête à lui  et il avait fermé la porte à clé.

Après deux lectures, je reste perplexe quant au final. On ne sait pas trop quoi penser.

Note : 10/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire