Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le samedi 7 Octobre à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 19h00. Apéro-polar.

jeudi 23 janvier 2014

Le jugement dernier... de Stéphane Haumant

La fin du monde était un jour comme les autres. 
Des bombes sèment la terreur au Brésil, aux États-Unis, au Japon, en Inde. Pas des bombes ordinaires, mais celles du « Jugement dernier », des engins miniaturisés d'une effroyable efficacité !
Qui se cache derrière ces attentats et pourquoi sont-ils commis, causant des milliers de morts ?
Des hommes se lancent sur la piste des mystérieux coupables qui ne formulent aucune revendication : un policier américain et un journaliste français.
Comment imaginer qu ils devront remonter à un texte apocalyptique, le Codex Lucis des Cathares, pour identifier la source d un complot vieux de neuf siècles et posant une question cruciale : l'humanité a-t-elle un avenir ?


Avis d'un membre du club Rouletabille (Brigitte M.) :

Nous sommes dans un futur proche, des petits clins d’œil au monde réel nous amènent cependant, bon gré mal gré, à pousser la lecture plus en avant. La curiosité est titillée, mais elle butte sur des réparties peu originales et cousues de fils blancs donnant ainsi des personnages peu subtils. Le roman manque parfois de densité sous cet aspect.
J'ai souvent eu l'impression de lire un rapport de faits journalistiques. 
Bref, ça part en grand n'importe quoi au bout d'une centaine de pages et les invraisemblances, clichés, poncifs, s'accumulent bien qu'on ait envie d'aller jusqu'au bout. Chapitres et phrases très courts sans aucun charme. Les personnages ne sont pas attachants, il n'y a pas "d'atmosphère" et un air de déjà vu !

Note : 11/20

Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel W.) :

Enfin un auteur français et journaliste (présente l'émission Spécial investigation sur Canal +).
C'est un thriller mais qui tire plutôt sur de la politique-fiction/esotérisme (nous sommes dans les années 2040).
Dommage que l'ensemble soit un peu trop formaté US avec un volume de 370 pages et... 127 chapitres qui sont très courts. C'est un peu du Dan Brown (Inferno en moins renseigné) mais plus porté sur l'intrigue : je préfère.
Bon rythme, bonne intrigue; l'ennui n'a pas de place dans ce livre.
Un final pas réellement surprenant, mais excellent et finalement logique. Dommage que cela aille presque trop vite à ce moment là.
"La fin du monde était un jour ordinaire" ainsi commence cette diabolique histoire, qui va faire resurgir un secret initié par les Cathares.
Un journaliste français et un policier américain (étasunien) directeur adjoint du FBI enquêtent sur des attentats qui sèment la terreur au Brésil, aux USA, au Japon... Des bombes du "jugement dernier" tant elles sont perfectionnées et d'une effroyable efficacité. L'ONU n'existe plus et est remplacé par une assemblée de gouvernance globale, mais pour le reste, c'est toujours d'actualité. Le délégué étasunien est un certains Dan Brownie...
L'ensemble est prometteur pour un premier ouvrage. Un auteur français à suivre.

Note : 15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire