Annonce

La prochaine rencontre du club Rouletabille aura lieu le vendredi 29 juin, à la Ludo-bibliothèque Emile-Bayard à partir de 20h30, pour un petit apéro de fin d'année.

mercredi 14 mars 2018

Le secret des orphelins de Elly Griffiths

Un squelette d'enfant décapité est retrouvé sous la porte d'une vieille bâtisse victorienne à Norwich. S'agit-il d'un sacrifice datant de la période romaine ou de la dépouille d'un petit pensionnaire échappé de l'orphelinat qui occupait les lieux dans les années 1970 ? Experte en datation, l'archéologue Ruth Galloway rejoint l'équipe de l'inspecteur Harry Nelson, partenaire d'investigation – et parfois plus dans l'intimité. Tandis que Ruth remonte la piste du drame et croise le chemin de prêtres retraités, magnats de l'immobilier et druides chevelus, quelqu'un semble décidé à littéralement la faire mourir de peur…
Retour de l'universitaire la plus attachante du venteux Norfolk, intello nourrie aux chips, célibataire attendant un heureux événement, dans un thriller atmosphérique et mystique à déguster impérativement avec une cup of tea !

Avis d'un membre du club Rouletabille (Michel E.) :


Une macabre découverte a lieu un beau matin de printemps dans le Norfolk. Un squelette d'enfant décapité a été mis au jour sur le site d'un ancien orphelinat et futur emplacement d'une résidence de luxe construite par un riche promoteur.
L'inspecteur Harry Nelson, connu pour son caractère de cochon, fait une nouvelle fois appel à un professeure d'ethno-archéologie, spécialiste de l'âge de fer et éminente ostéologue ( qui a dit on avait affaire à un sosie de Temperance Brennan ?), intello nourrie à base de hamberger / chips…
Le site sur lequel le squelette a été découvert a des fondations qui remontent à l'époque romaine, et l'enfant, au vu de la taille du squelette, pourrait avoir été sacrifié au dieu Janus, dieu des portes et des changements.
En attendant les résultats de l'autopsie et de la datation au C 14, Nelson fait son enquête auprès du personnel de l'orphelinat fermé depuis près de trois décennies. le père Patrick Hennessy lui apprend que deux de ses pensionnaires se sont enfuis à la fin des années 60…
Les personnages du livre sont attachants, Ruth évidemment, ainsi que l’inspecteur, mais aussi le druide Cathbad, qui apporte au récit parfois sombre un brin ésotérisme et une dose d'humour british.
L'histoire est tortueuse, le suspense est présent qui nous donne quelques retournements de situation.
Au final, j'ai apprécié cette enquête mêlant intrigue policière et archéologie dont le duo (la solitaire Ruth et le bougon Harry) se complète à merveille.
L'archéologie est en effet très présente et on découvre les pratiques funéraires de l'empire romain et certains dieux peu connus ( et pas à côtoyer ...).
Une enquête classique mais efficace et un roman qui se laisse lire.


15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire